À lire : Gestion de créances

FIGEC - Lille 2 : Partenariat pour l’excellence

Dans le monde de l’enseignement supérieur, l’académie de Lille est extrêmement dynamique. Avec 100 000 étudiants inscrits, elle comporte (entre autres) six universités, dont Lille 2 qui compte la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales. Cette dernière propose des formations en Masters 1 et 2, et notamment un Master 2 de droit professionnel avec la spécialité “Stratégie du recouvrement des créances”. Chaque année depuis 2001, 20 à 30 étudiants sont formés à cette discipline.


Denis Voinot*, professeur des universités, est depuis 4 ans le directeur
de ce Master. Alors que ce diplôme était initialement voué aux huissiers
de justice, Denis Voinot l’a ouvert aux fonctions d’administrateur et liquidateur judiciaire et au monde de l’entreprise : assurance-crédit, credit management…


Le Master permet de former des experts au droit européen et à ses outils d’harmonisation, ainsi qu’aux problématiques concernant la gestion des créances internationales.


Quinze universitaires et professionnels animent le cursus de 330 heures qui aborde des thèmes aussi divers et complets que le Droit européen et international des créances, les techniques financières et juridiques de gestion des créances ou le Droit public et pénal du recouvrement
des créances. Chaque année, environ 25 étudiants sont sélectionnés sur 150 à 200 postulants.


Une formation professionnalisante adossée à la recherche


La Faculté présente l’intérêt de former au raisonnement et de permettre des recherches sur le plan européen et international, tout en maintenant un lien fort avec le monde de l’entreprise.


Le cours “Approche sectorielle du recouvrement des créances” est un bon exemple : animé par des professionnels, il apporte une connaissance de la sémantique, des pratiques et des problématiques
propres à des secteurs d’activités divers (BTP, des transports, des banques…), et permet une insertion plus rapide des étudiants sur le marché du travail.


Partage de connaissance


Le Master organise des colloques, auxquels participent notamment les représentants de la FIGEC. Le dernier (en date du 30 mars dernier) traitait du recouvrement des créances transfrontières**, le prochain
(29 mars 2013) s’articulera autour des solutions pour l’insolvabilité européenne.


Relations FIGEC-Master


La FIGEC soutient le Master à deux niveaux : dans la réalisation de ses manifestations par l’intervention de ses membres, et par la mise en contact des entreprises avec les étudiants, dans le cadre de stages
pratiques ou de recrutement.


Le Master se réfère à la FIGEC comme l’instance représentative des métiers et acteurs de la profession.


Le 4 décembre dernier, les administrateurs de la FIGEC, les professeurs et les étudiants du Master se rencontraient à Lille, rencontre au cours de laquelle ont été précisés les actions de chacun et l’avenir de notre partenariat.


Ce partenariat est en construction et prometteur d’ouverture, chacun y trouvant l’intérêt de mettre en phase des jeunes motivés et spécialisés avec des métiers qui exigent rigueur et compétences.


Pour atteindre cet objectif ambitieux, il faut communiquer sur l’intérêt de cette formation, ce que ne manqueront pas de faire la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales et la FIGEC.


* Denis Voinot est enseignant-chercheur et auteur
de nombreux articles et ouvrages traitant des
défaillances d’entreprises.


** Voir La Lettre Figec n° 7 sur figec.com.